Nouveau produit de traitement des buis contre la pyrale du buis

    Absolument sans aucun danger pour les abeilles    

Pour une meilleure vision de l'ensemble, cette page est optimisée pour un écran de 17 pouces environ.


Ce produit ne contient aucun insecticide ou autre pesticide.

- Le produit s'apparente à un éliciteur avec une efficacité de 100% sur la destruction du ravageur ciblé.

- Pulvérisation sur seulement quelques feuilles de la plante et une action définitive en 5 à 15 jours.

- Un seul traitement préventif ou curatif préserve la plante toute l'année.

- Agit comme une vaccination de la plante avec des produits "doux".

Le produit contient au moins une substance inhibitrice naturelle ou synthétique, identique à celle que des chenilles de pyrale, injectent, grâce à leur salive, dans le buis et qui
inhibe les défenses naturelles de la plante.

Dans le produit, la salive du ravageur et donc cette substance, contenue dans la salive de la chenille, sont inactivées soit par chauffage soit par un moyen chimique.

Lorsque le buis reçoit le produit il déclenche ou développe des défenses naturelles qui lui permettent d'éliminer complètement ces chenilles en quelques jours.

On peut comparer l'introduction de la substance inhibitrice inactivée dans la plante à "une sorte de vaccination" avec des germes inactivés pour un humain ou un autre vertébré,
vaccination avec un produit "doux" ne contenant pas d'additif suspect ou dangereux pour les humains, la faune ou la flore locales.


Le produit peut être considé comme   biologique,   biodégradable,  il devrait donc être aussi utilisable proche des lieux sensibles comme les hôpitaux et les écoles.

Ce nouveau traitement se fait par UNE SEULE pulvérisation seulement sur quelques feuilles, la plante se débrouille ensuite pour lutter seule contre les chenilles et elle le fait très bien
quand on l'a aidée à lancer ses défenses naturelles puisque ces bioagresseurs sont détruits à 100% par la plante hôte.


D'abord il y eut l'invasion, suivie des chenilles qui grandissent et grossissent en ingérant des feuilles de buis.
5 buis en pot (environ 1 m de haut) sont en quelque sorte sacrifiés puisqu'ils sont éloignés pour ne pas recevoir le traitement.
Les autres buis sont vaccinés ce qui est très efficace.
Les 5 buis écartés, dont les feuilles sont entièrement dévorées, vont bientôt sécher malgré les arrosages.


Un mois après le traitement presque toutes les chenilles on disparu.
Il y en avait environ 10 par plante soit environ 50 sur les 5 buis à l'étude.
Après des recherches poussées sur les autres buis, 2 survivantes mais qui semblent nanifiées;
elles sont nettement plus petites que celles vues auparavant.
Pour être sûr qu'elle ne viennent pas d'une autre attaque, examen d'une vingtaine de buis traités.
Il n'y a pas d'autre attaque et, autres particularités de ces 2 chenilles, elles ont environ 5 mm de long
et sont très fines, de couleurs ternes.


Après la disparition des chenilles, ce buis est bien vivant, avec des feuilles de toutes tailles.


Bien que, en regardant de près il y a des dégâts disgracieux mais qui ne mettent pas en péril ce buis,
traité depuis deux ans avec une seule vaccination par an.

Si tous les buis environnants étaient aussi vaccinés, il n'y aurait pratiquement plus de papillons de la pyrale
et donc plus d'œufs ni de chenilles de la pyrale du buis.


A la différence de la vaccination contre les insectes piqueurs suceurs ( voir ICI ) qui peut éliminer les ravageurs préventivement,
pour la pyrale, la chenille a le temps d'accomplir quelques dégâts avant d'être éliminée parce qu'elle ne prélève pas de la sève mais des feuilles
avant que le buis ait le temps de réagir.
Sauf si tous les buis environnants sont aussi vaccinés ce qui va supprimer la propagation des papillons et donc des chenilles.




Protégé par brevet d'invention n 1800825      délivré le 19 juin 2020,
ce produit de traitement n'est pas encore commercialisé

Possibilités de licences ou de cession de brevet


Nous vous invitons à réaliser vous-même des essais, gratuitement, en vraie grandeur, sur le terrain, avec des buis abritant des pyrales.
Le résultat pour chaque essai est obtenu au maximum en 15 jours.
Plusieurs essais peuvent être réalisés simultanément.

Il suffit de nous écrire pour recevoir le mode de fabrication du produit.
        contact


          Accueil