Vaccin pour les plantes

Action sélective, il supprime 100% des insectes piqueurs-suceurs nuisibles, de nos plantes cultivées

les pucerons, les aleurodes, les tigres, les psylles, les cochenilles ...

    Absolument sans aucun danger pour les abeilles ou pour les autres insectes utiles    
Pour une meilleure vision de l'ensemble, cette page est optimisée pour un écran de 17 pouces environ.
comment se débarasser des pucerons



Ce produit ne contient aucun insecticide ou autre pesticide.

Il peut remplacer,  aussi,  des   néonicotinoïdes,
notamment contre le jaunissement de la betterave sucrière dont la cause est un puceron.

Il peut éliminer, sans polluer, les aleurodes qui disséminent le ToLCNDV ,
nouveau virus des courgettes, concombres, melons .....


- Le produit s'apparente à un éliciteur avec une efficacité de 100% sur la destruction du ravageur ciblé.

- Pulvérisation sur seulement quelques feuilles de la plante et une action définitive en 5 à 15 jours.

- Un seul traitement préventif ou curatif préserve la plante toute l'année.

- Agit comme une vaccination de la plante avec des produits "doux".


Le principe de fonctionnement est décrit ICI


Avant
Après
     
L'insecte piqueur-suceur, ici un puceron, injecte de la salive dans la plante
dont il va ensuite sucer la sève.
Des chercheurs de l' lNRA et du CNRS ont découvert la présence, dans
cette salive, de plusieurs molécules MIF dont la MIF1 qui empêche la plante
de se défendre contre cette attaque du puceron.

Après la pulvérisation du produit sur cette plante, celle-ci met un temps
à réagir puis en quelques jours elle se débarasse des insectes qui l'agressent
en fermant les trous faits par ces insectes.
Les insectes qui n'ont pas le temps de s'enfuir sont capturés par la plante.


Un exemple de capture des insectes par la plante:
ces deux aleurodes capturés par leurs stylets,
les pattes et les ailes en l'air,
ils ne peuvent ni se nourrir ni s'enfuir, ils meurent sur place.

Et les insectes de même espèce seront éliminés de la même
façon, sans nouvelle pulvérisation.

Le produit agit comme une vaccination
sans produit violent ni toxique, puisqu'il s'agit de la salive
de l'insecte qui est déjà présente dans la plante,
qui protège la plante tout le reste de la saison.




Inutile de pulvériser le produit sur les insectes
qui sont souvent cachés sous les feuilles
et sur lesquels le produit n'agit pas.

Il suffit de pulvériser sur quelques feuilles
de la plante pour que ses défenses naturelles
agissent dans toute la plante.


Les avantages sont à voir ICI




Le jour "J" correspond au premier jour du traitement qui se compose d'une seule pulvérisation du produit.
Les jours suivants, on laisse les défenses naturelles de la plante se développer et on observe les résultats.

Bien sûr, il n'y a aucun trucage, ce serait sans intérêt, d'autant que les effets sont facilement reproductibles.



Traitement d'un rosier:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
comment se débarasser des pucerons
Traitement anti-pucerons
comment se débarrasser des pucerons

Traitement d'un pommier:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
se débarasser des pucerons
Traitement anti-pucerons
Traitement d'un prunier:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
pucerons prunier
Traitement - comment se débarrasser des pucerons
Traitement d'une capucine:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
pucerons capucine
Traitement anti-pucerons
Traitement d'un laurier rose:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
pucerons Aphis nerii laurier rose
Traitement anti-pucerons
Traitement d'un tremble:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
traitement pucerons
Traitement anti-pucerons
Traitement d'un cognassier:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
pucerons noirs
Traitement anti-pucerons
Traitement d'une capucine:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
aleurodes
Traitement anti-aleurodes
comment se débarrasser des aleurodes
Traitement d'une autre capucine:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
aleurodes
Traitement anti-aleurodes
Traitement d'un pied de tomate:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
traitement aleurodes
Traitement anti-aleurodes
Traitement anti-tigre sur pommier:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
Traitement anti-tigres
comment se débarrasser des tigres
Traitement anti-psylles sur laurier-sauce:
    cliquer sur les photos pour voir l'évolution
Traitement anti-psylles
comment se débarrasser des psylles
Traitement anti-pucerons sur néflier:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
Traitement anti-pucerons
Traitement d'un autre pommier contre une autre espèce de pucerons:
    cliquer sur les photos pour voir l'évolution
Traitement anti-pucerons
Traitement d'un robinier (faux acacia) contre des pucerons
    cliquer sur les photos pour voir l'évolution
Traitement anti-pucerons
Traitement d'un cyprés contre des cochenilles
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
Traitement anti-cochenilles
comment se débarrasser des cochenilles
Traitement d'un citronnier:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
comment se débarasser des pucerons
Traitement anti pucerons
comment se débarrasser des pucerons


Evolution d'un traitement par températures encore douces
à partir du 2 novembre 2020
Traitement d'une vigne:
   cliquer sur les photos pour voir l'évolution
comment se débarasser des phytoptes de l'érinose de la vigne
Traitement anti acariens
comment se débarrasser des phytoptes
de l'érinose de la vigne




Traitement d'un autre robinier (faux acacia) contre des pucerons
et test sur la transmission du vaccin par les racines

    cliquer sur les photos pour voir l'évolution
Traitement anti-pucerons


Concernant les grandes cultures, la première année, il est préférable de vacciner en préventif toutes les plantes par pulvérisation sur toute la surface de chaque parcelle.
Sans essayer de pulvériser sur toute la plante car le contact avec l'insecte n'a pas d'effet puisqu'il ne s'agit pas d'un insecticide, 10% maxi du feuillage est suffisant.
Il est inutile de surdoser le produit.


De grands spécialistes des plantes et spécialement des arbres, contactés, n'ont pas pu, pour l'instant, apporter d'explication détaillée sur ce qu'il se passe à l'intérieur d'un végétal agressé et particulièrement sa réponse face à un bio-agresseur piqueur-suceur.
On sait que le bio-agresseur injecte sa salive dans la plante ce qui inhibe les défenses de la plante et ce phénomène est apparemment le même pour toutes les plantes étudiées.
Mais pourquoi et comment, malgré cette salive injectée, le vaccin déclenche les défenses naturelles de la plante au point qu'elle élimine le bio-agresseur à 100%, personne dans le monde ne semble avoir de réponse, pour l'instant.
L'utilisation du vaccin permet l'élimination des bio-agresseurs piqueurs-suceurs sans employer le moindre pesticide.


Les plantes ont en commun entre autres:
- la chlorophylle et la transformation de l'énergie lumineuse en énergie chimique,
- la circulation de la sève brute et de la sève élaborée.
Elles réagissent de façon identique contre un insecte piqueur-suceur quelles que soient les plantes.

Il faut à un humain environ deux à trois semaines pour développer des anticorps à partir du moment où il est vacciné contre la grippe.
Pour un chien, pour la vaccination contre la rage, un délai d'au moins 21 jours est nécessaire, afin qu'elle soit valide.
Les plantes aussi nécessitent un délai après vaccination pour activer leurs défenses naturelles, généralement de 10 à 15 jours.



Protégé par brevet d'invention n° FR3065621
ce produit de traitement n'est pas encore commercialisé
Possibilités de licences ou de cession de brevet

Possibilité donc, d'acquérir tous les droits sur ce vaccin mondialement unique,
un avantage certain pour une entreprise dans sa communication
et dans l'amélioration aisée de la qualité de ses produits
par la diminution des ses intrants phytosanitaires.

        contact
          Accueil